À propos de l’Atlas

Qu’est-ce qu’un atlas des oiseaux nicheurs?

Un atlas des oiseaux nicheurs, comme son nom l’indique, renseigne sur la répartition et l’abondance relative des oiseaux qui nichent à l’intérieur d’un vaste territoire, comme une province, un État ou un pays. Les atlas sont réalisés par une méthode uniformisée conçue pour être utilisée à intervalles de vingt ans. Ils permettent de faire le suivi des populations dans le temps. L’Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan présentera, en libre accès sous forme numérique, un état complet de la situation des espèces d’oiseaux qui se reproduisent dans la province. Il constituera une précieuse ressource pour l’industrie, les administrations gouvernementales, les organismes de conservation, les établissements d’enseignement et le grand public à de nombreuses fins : planification de la conservation, évaluations environnementales, éducation en matière d’environnement et travaux de recherche.

Que peuvent nous apprendre les oiseaux?

Les oiseaux sont de bons indicateurs de l’état de l’environnement, car ils sont faciles à voir, ils vivent dans l’ensemble des régions écologiques et des habitats et ils réagissent rapidement aux agresseurs environnementaux et aux changements subis par les habitats.

Qui peut participer?

Quiconque possède des jumelles et une certaine expérience de l’observation des oiseaux, ne serait-ce que le désir d’en apprendre sur l’avifaune, peut participer. Toutefois, il est utile d’avoir une certaine expérience et une connaissance permettant d’identifier les oiseaux. Point n’est besoin d’être spécialiste; il suffit de pouvoir identifier avec certitude les oiseaux observés.

Comment fonctionne le projet?

Le projet d’Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan, une démarche scientifique échelonnée sur cinq ans, a pour but d’évaluer la situation, la répartition et l’abondance relative des espèces d’oiseaux qui nichent dans la province. La collecte des données commencera en 2017 et se poursuivra jusqu’à la fin de l’été 2021. Essentielle à la réussite du projet sera la participation d’un grand nombre d’observateurs bénévoles qui y consacreront du temps et leurs compétences. Des atlas des oiseaux nicheurs ont été réalisés dans de nombreux pays d’Europe et partout aux États Unis et au Canada. Dans certains territoires, deux atlas ou plus ont été publiés. En ce qui nous concerne, ce sera le premier atlas portant exclusivement sur les oiseaux qui se reproduisent en Saskatchewan.

En général, les campagnes d’atlas ont lieu tous les vingt ans, de manière à documenter les changements survenus dans la répartition des oiseaux, lesquels peuvent résulter de nombreux facteurs : évolution des paysages forestiers et agricoles, expansion urbaine, changement climatique, catastrophes naturelles, nourrissage des oiseaux, autres phénomènes naturels ou d’origine humaine et, en définitive, changements dans l’état des écosystèmes. L’Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan permettra d’établir une référence à laquelle les changements futurs pourront être comparés.

L’Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan sera un document évolutif et un héritage légué à l’ensemble des citoyens de la province. Au cours des cinq prochaines années, les diverses pages de données de ce site Web seront constamment mises à jour à mesure que nous recevrons les données des observateurs. Les cartes présentées seront interactives; vous pourrez ainsi vous renseigner sur la situation de n’importe quelle espèce dans une région ou une parcelle particulière ou encore dans l’ensemble de la province. Une fois la collecte des données terminée, nous publierons un document en ligne qui présentera différentes analyses spatiales et des estimations poussées de l’abondance des espèces. Les données seront stockées dans une base complète et entièrement consultable renfermant de l’information détaillée sur des observations spécifiques à laquelle pourront accéder des scientifiques, les auteurs d’évaluations environnementales, des biologistes, des urbanistes, des étudiants et d’autres personnes.

Quelles sont les méthodes employées?

La méthode de base pour la collecte de données d’atlas des oiseaux nicheurs, et la plus simple, consiste à trouver des indices de nidification pour le plus d’espèces possible dans une parcelle de 10 km de côté. Par exemple, des oiseaux qui chantent dans leur habitat de nidification pendant la saison de reproduction sont considérés comme des nicheurs « possibles »; des couples d’oiseaux agités ou effectuant des parades nuptiales, comme des nicheurs « probables »; et des nids, des manœuvres de diversion ou des jeunes qui ont pris leur envol, comme des indices de nidification « confirmée ». Les données recueillies fournissent de l’information sur la répartition des espèces dans l’ensemble de la Saskatchewan.

La deuxième méthode est celle des points d’écoute (ou des dénombrements ponctuels). Elle consiste à estimer l’abondance relative des espèces dans les différentes parcelles afin de déterminer où sont concentrées les populations. L’emploi de la méthode des points d’écoute sera facultatif pour les participants, mais on encouragera les observateurs expérimentés à l’utiliser, à la condition qu’ils puissent identifier la plupart des espèces de leur région par la voix.

La troisième méthode d’échantillonnage implique la collecte d’information plus précise sur les lieux de nidification des espèces rares et coloniales. Les participants seront encouragés à remplir des fiches de nidification détaillées chaque fois qu’ils trouveront des nids. Toutefois, l’accent sera mis en particulier sur les espèces qui sont rares dans l’ensemble de la province ou dans une région particulière ainsi que sur les espèces qui nichent en colonie, par exemple le Pélican d’Amérique et la Sterne pierregarin. De plus, les observateurs devront fournir de l’information détaillée sur les lieux de nidification et la taille des colonies à l’aide de formulaires spéciaux.

Participer à la campagne de l’Atlas est agréable et facile! Tout ce qu’il vous faudra, c’est utiliser des jumelles et consacrer du temps à observer les oiseaux. Vous augmenterez vos habiletés d’identification tout en contribuant à une activité de science citoyenne qui produira des résultats tangibles du point de vue de la conservation. Nous vous demandons simplement d’être certains de l’identité des espèces d’oiseaux que vous rapporterez. Si vous avez des doutes, vous pouvez toujours demander de l’aide ou fournir des photos. Notre objectif est d’atteindre au moins 20 heures d’observation selon la première méthode indiquée ci dessus dans chaque parcelle pendant la période de cinq ans de la campagne (2017 2021). Chaque sortie d’observation compte!

Les précurseurs

Malgré l’étendue de son territoire et le fait que sa population soit dispersée, la Saskatchewan possède une riche histoire ornithologique. La diversité et le nombre d’oiseaux dans la province captivent depuis longtemps ceux qui ont eu, ou qui ont, la chance de les apprécier, depuis les premiers explorateurs européens qui recueillaient des spécimens jusqu’aux citoyens d’aujourd’hui qui font des observations pour des sociétés d’histoire naturelle et dans le cadre de programmes de science citoyenne. Le magazine Blue Jay, publié sans interruption depuis 1942, a été, et est toujours, un important véhicule de partage d’information de portée locale pour les naturalistes et les chercheurs. La publication en 1996 de l’ouvrage d’Alan Smith, The Atlas of Saskatchewan Birds, a fait grandement progresser les connaissances sur la répartition des oiseaux dans la province. Cet ouvrage était le fruit d’un travail gigantesque de compilation de données d’observations passées et contemporaines dans toute la province. La campagne 2017 2021 de l’Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan s’appuiera sur cette base solide.

Programme de l’Atlas national du Canada

Canadian Atlases

Projets d’Atlas à travers le Canada

Le programme de l’Atlas national est réalisé en partenariat avec Environnement Canada, Oiseaux Canada, les gouvernements provinciaux, les organismes d’histoire naturelle et le secteur privé. En 2000, la deuxième édition de l’Ontario Breeding Bird Atlas a élaboré avec succès un modèle d’entreprise regroupant les forces complémentaires des gouvernements, des organismes sans but lucratif et communautaires, et des industries. Depuis, six provinces canadiennes ont reproduit ce modèle avec succès. Chaque atlas provincial des oiseaux nicheurs est une entreprise de huit années minimum – une année pour le démarrage, cinq années d’études sur le terrain et au moins deux années pour la publication. Le coût moyen est de 250 000 $ par année et une contribution équivalente est offerte par des scientifiques chevronnés – membres de sociétés provinciales qui se vouent bénévolement à la défense de la nature et à l’observation des oiseaux – soit plus de 10 000 heures d’études menées sur le terrain en moyenne. Des atlas sur les oiseaux nicheurs sont réalisés ou en cours de réalisation en Ontario, dans les provinces maritimes, en Colombie-Britannique, au Manitoba et au Québec, dans le cadre du programme national d’Environnement Canada et Oiseaux Canada, en partenariat avec des gouvernements provinciaux et des sociétés d’histoire naturelle. D’autres atlas sont à l’étape de la planification dans les autres provinces. Les résultats obtenus dans le cadre du programme de l’Atlas national font progresser les politiques visant la conservation, le rétablissement des espèces en péril, la gestion et l’intendance de l’habitat et l’acquisition de terres. Pour en savoir davantage et pour participer, cliquez ici. Le programme de l’Atlas national est fortement représenté au sein du North American Ornithological Atlas Committee (NORAC), un groupe qui facilite et encourage l’utilisation des atlas pour la recherche, la surveillance et la conservation des oiseaux dans les Amériques.

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
Saskatchewan Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 115 Perimeter Road Saskatoon, SK, S7N 0X4 Canada
Phone: 1-306-249-2894 E-mail: skatlas@birdscanada.org Banner photo: May Haga